Archive pour mars 2012


Grand Prix de St Cast

Dimanche 11 mars 2012

Bonjour à tous,

L’an dernier, l’U3P s’est associée à l’organisation du Grand Prix de Saint-Cast en proposant d’emmener des spectateurs sur le plan d’eau. A l’origine, il s’agissait essentiellement d’emmener des personnes inscrites au concours de photos organisé par l’Imagimer. A l’occasion, il nous a été loisible de commenter sommairement le déroulement de la régate tel qu’elle se présentait sous nos yeux.

Cette complément à notre action de simple accompagnement a été très appréciée des spectateurs eux-mêmes, mais aussi par le centre nautique qui en a même apprécié l’aspect pédagogique.

Votre conseil d’administration, au cours de sa réunion du 9 mars dernier a conclu à l’intérêt de renouveler cette action lors du Grand Prix 2012 qui doit se dérouler entre le 28 avril et le 1er mai prochain. Les organisateurs se sont félicité de cette initiative, et notamment de son esprit.

Pour être efficaces, il nous faut pouvoir être rapidement aux points stratégiques de l’épreuve. Ainsi, nous accueillerons les intéressés uniquement sur des bateaux à moteur (les déplacements en voilier sont trop lents).

Pour remplir complètement notre rôle «explicatif» et de commentaire, il nous semble que sur chaque bord il devra y avoir un «voileux», le chef de bord étant seul responsable de la sécurité, non seulement à son bord, mais aussi vis-à-vis des concurrents (pas de gêne ni encore moins de risque de collision). Cette responsabilité se suffit à elle-même.

Si nous devrons nous adapter non seulement aux conditions météo, mais aussi au déroulement des épreuves, nous avons décidé de limiter nos interventions aux après-midis entre 14 et 17heures. Cependant le 28, le premier départ n’est prévu qu’à 14h30, par exemple, et le 1er mai, les épreuves se termineront à 12h.

Pour réussir pleinement notre participation à cet évènement d’importance qu’est le Grand Prix, je fais appel a vos disponibilités.

Merci à chacun d’entre vous de nous indiquer :

Pour les motoristes quel bateau, avec combien de places, chacun peut proposer, ainsi que les dates et éventuellement les créneaux horaires compte tenu des adaptations dont j’ai parlé ci-dessus.

De même les voileux voudront bien nous faire connaître leurs disponibilités. Pour ma part, je me rends disponible chaque fois que nécessaire, notamment pour les cas particuliers qui pourront se présenter (parcours côtiers notamment).

Pour coordonner le tout, deux membres seront les bienvenus sous le stand que nous partagerons avec l’Imagimer et en principe le Télégramme de Brest, journal local parrain de l’épreuve.

Les volontaires pour cette fonction voudront bien aussi nous le faire savoir. Je pense que leur mission commencera le 28 avril en fin de matinée en vue d’organiser les sorties de l’après midi. Je me propose de les accueillir tous à ce moment là pour organiser avec eux le suite. Nous nous efforcerons de disposer d’une VHF portable, mais les téléphones portables n’en seront pas moins utiles…

Je vous remercie par avance de votre participation en grand nombre car j’espère que notre réussite nous vaudra la reconnaissance de tous ceux qui ont en charge la promotion de ce port et qui apprendrons (en douteraient-ils?) que nous sommes à même d’y participer, de nous y impliquer, voire d’être leader sur certains thèmes. Après tout, expliquer à des néophytes les règles de la régate, les leur faire découvrir sur place en même temps que le terrain de jeu ne participe-t-il pas à la naissance d’une envie? Ce futur candidat à la pratique maritime ne sera-t-il pas lui-même un jour un acteur important de la vie portuaire tous domaines confondus tant professionnel que de loisir? Que peuvent espérer de mieux ceux de nos partenaires qui restent dubitatifs? J’aurai plaisir à le souligner lors de la présentation du rapport d’activité au cours de notre prochaine assemblée générale, mais vous pourrez personnellement vous en faire l’écho lors de vos échanges privés.

Bien cordialement à tous.

Le président

J. P. Pinson

Transquadra 2012 (retour du président)

Vendredi 2 mars 2012

 

Il a été question de la Transquadra dans ce blog !

Trop ? Pas assez ?

En tous cas chacun a pu apprécier, voire critiquer ce qui a ou n’a pas été dit.

Les propos qui suivent se veulent simplement refléter les idées un peu mélangées du président de l’U3P et du père du concurrent Morgann Pinson, il est vrai que nous ne sommes pas dans le cadre du Grand Prix de St Cast….

Morgann, donc, avait ce projet dans la tête depuis un certain temps déjà… et a décidé de se lancer dans cette compétition entre Saint-Nazaire et la Martinique via Madère avec la flotte des solitaires. Ce fut au grand «dam» de sa mère qui en mesurait les risques. Objectivement risques il y avait (on n’est quand même plus dans la baie de Saint-Cast…). Heureusement chacun sait maintenant que tout est bien qui a bien fini !

Nous avons apprécié en direct l’arrivée en pleine nuit… Puis goûté l’ambiance en étant témoins des amitiés qui se nouent entre les marins, tous ayant eu leur lot d’emm…ts, la chaleur au PC course… et bien sûr le rhum martiniquais !

Rhum aidant, si l’on est attentif, on finit par tout savoir :

  - Les moments de découragement,

 - Les abandons (dont un bateau coulé), les 4 démâtages,

 - Mais aussi les petits moments de bonheur et plaisirs simples qui vont des levers de soleil aux rencontres insolites (un autre concurrent, une baleine, un orque, des dauphins… et des milliers de poissons volants,

 - Sans oublier les drames qui heureusement finissent bien tout en posant question (Paul Codron tombé à la mer et récupéré par son skipper Nicolas Kervyn sur Lucky Duck),

 - Les courses dans la course.

Mais surtout chacun a vécu son Everest car cette course est réservée à des amateurs (même si certains ont été dans le circuit pro, il y a plus de 5 ans)

Le port de Saint-Cast peut s’enorgueillir, mais ce sera maintenant avec retard, d’abriter 4 bateaux représentant 6 équipiers qui auront fait la traversée, dont un équipage mixte (Christine et Michel Renouard qui ne sont pas, il faut le dire, à leur première). Saint Cast fait tout aussi bien que Saint-Malo qui n’aligne que 4 concurrents également pour un potentiel nettement plus important…

En dehors de mes sentiments personnels sur l’évènement et ce qu’il représente pour moi, je suis fier que trois de ces bateaux (Macaya, Camerone, Lucky Duk) soient membres de l’U3P !

En gros et pour conclure j’apprécie la retenue des acteurs qui ne parlent pas de prouesse mais simplement de l’ivresse de la traversée. C’est leur grandeur.

En conséquence, je présente mes respects à tous les marins de cette transquadra (on ne peut plus dire simplement «plaisancier»).

Le président

J. P. Pinson

 

Vous pourrez vous imprégner de l’ambiance en vous rendant sur le site : transquadra 2011-2012