Archive pour février 2012


Aire de carénage (suite)

Vendredi 24 février 2012

L aire de carénage devrait être opérationnelle pour la mi-avril

Cliquez sur le lien : Le Petit Bleu 23 février 2012

Transquadra 2012 (Arrivée)

Mardi 14 février 2012

 Cliquez sur ce lien : Le Petit Bleu 23022012

Cliquez sur ce lien : Ouest France 21022012

Cliquez sur ce lien : Ouest France 14022012  

 
Dernière heure : Interwiew express des équipages de deux des quatre bateaux de Saint Cast.

Le couple de Camerone, cagnard 228, Michel et Christine Rénouard arrive exténué. On n’est pas loin du plus jamais ça . «On a eu beaucoup de vent dur et fort. Des départs à l’abattée intempestifs et ça casse les bateaux. Camerone est parti plein sud et a rencontré des vents costauds, des vents de 25 à 30 nds qu’il a fallu gérer pleines balles sous spi, alors là c’est l’humain qui rentre en jeu. On va chercher nos limites sur le plan physique. Ca se termine par des départ au tas avec des casses ! De toute façon, il y a des bateaux plus adapté. Nous, on termine heureux, mais meurtris par la dureté des éléments et la dureté du bateau. Beaucoup de souffrance c’était vraiment la guerre, pour s’en sortir on va piocher dans la douleur du physique.
Il faut se dépasser c’est vraiment une aventure humaine. Ma femme ne la refera pas et moi qui avais déjà traversé une fois sur ce bateau, je vais peut être attendre un peu avant d’envisager repartir faire une autre transat. Même mon pote, Morgann Pinson, me dit de ne plus la faire sur ce bateau… »

Morgann Pinson se marre bien. L’expérience a été fantastique mais pas comme celle qu’il imaginait. Avec Macaya, un ILC 30, N°5, il savait que cela allait être difficile mais pas à ce point. « Ce bateau n’est pas fait pour ça. J’avais un spi asymétrique qui m’a gonflé, et je n’ai pas connu les longs moments de glisse où on se fait plaisir, mais une bagarre permanente avec la mer ! Je ne le ferai plus en solo avec ce bateau là. Tu peux naviguer pendant des jours sans voir personne, j’arrive à Madère avant CA Technologies- N° 264- et je les retrouve ici… derrière moi, à trente secondes sans les avoir repérés durant la traversée ! Allez comprendre ce genre de coïncidences…..mais quelle aventure ça valait le coup ! »

Bravo à ces quatre équipages amateurs, un Super Bravo à Morgann Pinson (c’est bien le fils de notre président). Pour sa première Transat, arriver 5ème et ce en solitaire mérite un coup de chapeau. Il semble que le couple de Camerone n’ai pas fait le voyage de noces souhaité.

 Bravo à tous les concurents de la course.
Le Vice Président
A. Doré

Aire de Carénage

Vendredi 10 février 2012

 

  Nouvelle étape pour le port

Cliquez sur ce lien :  Ouest France 10022012